Cours de géopolitique pour trader

Cours de géopolitique pour Trader

Géopolitique, Formation Trading, CIT

Contexte du module

Le début du XXIe siècle est marqué par une forte croissance des prix de l’énergie. Le prix du pétrole, à 10 $ par baril en 1999, est à 120 $ à la fin de 2012 (après avoir atteint 147 $ en 2008). Ceci reflète à la fois une augmentation de la demande et une augmentation des coûts. La perspective d’une demande soutenue, en particulier dans les pays émergents, entraîne une modification du marché mondial de l’énergie. Dans ce contexte, ce cours fournit une présentation claire et didactique des mécanismes de fonctionnement du pétrole, du gaz et de l’électricité, avec leurs avantages et leurs limites. A commencer par les mécanismes de fixation des prix des hydrocarbures sur le marché, ce dont un de nos spécialistes dresse les grands principes dans sa dernière publication.

A l’heure de la globalisation de l’économie, ce module s'attache à analyser les conséquences du mouvement de dérèglementation des marchés sur les prix des différentes énergies, et tente de répondre à plusieurs grandes questions : pourquoi une telle volatilité des prix ? Qui prendra désormais le risque d’investir ? Les grands acteurs de l’énergie résultant du mouvement actuel de concentration seront-ils en position dominante ?

Contenu du module

  1. Généralités sur l’énergie, les marchés et les marchés de l’énergie.
  2. Les marchés du pétrole brut et des produits pétroliers.
  3. Les marchés du gaz.
  4. Les marchés de l’électricité.
  5. Questions ouvertes et perspectives.

L'apprentissage du cours est réalisé grâce à un ouvrage de référence auquel se rajoute un ensemble de publications diverses pour pousser les étudiants à approfondir leur réflexion. Par exemple, des rapports sur l'actualité brûlante de la gestion des hydrocarbures sont publiés régulièrement ; le rapport de juillet 2014 est disponible à titre d'exemple.

Extrait de l'avant propos du cours

Ce cours traite des marchés physique et papier du pétrole, des produits pétroliers, du gaz et de l’électricité.

Le prix du pétrole se forme par la confrontation d’une offre et d’une demande globales, comme le montre notre article sur les mécanismes de fixation des prix. En ce sens, il est un prix de marché. Cet ouvrage n’aborde pas en profondeur les contraintes de la production, les déterminants de la demande mondiale ni la théorie de la fixation des prix d’équilibre. Il n’en retient que les éléments principaux, pertinents pour la description des contraintes s’imposant aux marchés physique et papier et en déterminant les caractéristiques.

Le cours présente le fonctionnement des principaux marchés tels qu’ils existent à ce jour. Il examine, en particulier, de manière détaillée le marché du pétrole brut, le plus ancien et également le plus élaboré. Historiquement, ce marché s’est développé sur le modèle des bourses de commerce. Il répondait à une finalité industrielle claire, de couverture des risques et de stabilisation des cours. L’ouvrage présente les acteurs (sociétés de trading, spéculateurs) et les outils de sophistication croissante qui sont apparus progressivement. Il décrit les marchés de couverture et de futures, en mettant l’accent sur les fonctionnements concrets et les descriptions opérationnelles.Etude du marché des hydrocarbures dans le programme de formation pour trader

Ce module s’attache à montrer la construction progressive des règles de marché. Il évoque, sur des exemples, les pratiques douteuses (manipulations, squeezes,…) et les solutions qui peuvent être apportées. Il rappelle à cette occasion les caractéristiques des marchés de commodités et ce qui les distingue des marchés d’actions et d’autres produits financiers. L’apparition des marchés physiques du pétrole et des produits pétroliers, concomitante à la disparition du cartel et des compagnies totalement intégrées, a contribué en l’accompagnant, à l’introduction de la concurrence dans le secteur. Les autorités et les théoriciens de la concurrence ont construit un modèle dans lequel le développement d’un marché physique, avec sa multiplicité d’acteurs et de transactions, est une condition nécessaire de la dérégulation des marchés énergétiques.

La création de marchés physiques du gaz et de l’électricité résulte d’une démarche volontariste des gouvernements dérégulateurs et des autorités de la concurrence. Elle n’est pas d’origine industrielle, même si des acteurs ont vu l’intérêt qu’ils pourraient y trouver. Dans certains cas, le passage par le marché est rendu obligatoire entre le producteur et l’acheteur. Le modèle est ici le marché physique du pétrole. L’ouvrage présente les analogies entre ces énergies (coûts des investissements, structures des industries) et les différences qui ont un impact sur la création de ces marchés. Les problèmes de qualité du produit s’y posent de manière différente. La différenciation (électricité verte,…) n’y a pas le même sens que sur les marchés pétroliers, en particulier à cause des contraintes physiques beaucoup plus fortes pour le transport de ces énergies.

Pour aller plus loin, nous vous proposons nos publications sur cette thématique, notamment les enjeux de l'or noir au Moyen-Orient

 

 

© 2023 Tous droits réservés.

TRADING

Connaissances théoriques et expérience en salle de marché.

En savoir plus
Haut de page