Qu’apporte l’utilisation d’un stop-loss ?

Portrait de CIT Blog

Le stop loss, ou ordre de stop, est un ordre de vente créé dans le but de protéger l’investisseur d’une chute d’un des actifs qu’il possède dans son portefeuille de titres. L’usage d’un stop loss est un acte d’anticipation d’un scénario de tendance baissière. Dans le cas où ce scénario deviendrait réel, le stop loss va minimiser les pertes. Toutefois le montant de ces pertes est fixé par le trader suivant ses espérances et son expérience, cela reste donc un outil humain dépendant de la psychologie de celui qui l’utilise. Ce type d’ordre est d’ailleurs proposé en France par les courtiers à leurs clients, et est nommé dans l’Hexagone « ordre à seuil de déclenchement ».

Si le principe du stop loss est très simple, son efficacité en pratique est limitée par la décision du trader. La première question que ce dernier doit se poser est bien entendu de savoir où placer le stop loss. La réponse à cette question est conditionnée par plusieurs critères :

  • La volatilité de l’action : si l’action est très volatile, le stop loss devra être éloigné du cours actuel, pour éviter d’abandonner l’investissement sur un simple mouvement d’humeur du marché n’affectant pas la tendance de fond.
  • L’objectif de gain : si cet objectif est élevé, le stop devra être éloigné du cours actuel car le trader vise alors des mouvements de grande amplitude. Par exemple, si on vise sur une stratégie à long terme (5 mois par exemple), un gain de 25%, il serait mal avisé de placer le stop à 2%. En effet, sur un tel laps de temps, le palier a de fortes chances d’être franchi, et l’objectif peut tout de même être atteint.    
  • Espérance de gains : c’est la différence entre le gain souhaité et la perte maximale tolérée. Il faut donc être prudent quant au niveau du stop loss, pour ne pas avoir une espérance négative, ce qui est absurde.
  • Supports sur la valeur : après une analyse graphique de la valeur, on détermine les niveaux de résistance et de support. Suivant ces niveaux, on peut placer un ordre de stop ; par exemple, si le niveau de support est élevé, placer le stop loss en-dessous est judicieux, car la cassure du support signifierait une forte baisse, et le stop loss limiterait aussitôt la perte.

Ces stop loss sont donc des outils fondamentaux de la finance moderne, qui permettent de contrôler les travers psychologiques des traders, qui ont souvent tendance à laisser courir leurs pertes dans l’espoir d’un revirement qui ne se déroulera peut être jamais. Ils peuvent être utilisés de manière souple et sont souvent d’une grande utilité. Toutefois, une utilisation correcte de ces stop loss (en respectant les critères cités précédemment) n’empêche pas la perte.

Publié par Salim Sekkat, directeur du département logique et mathématiques de Cours Capitole

RESSOURCES

 
Publications et ressources pédagogiques de la formation trader du CIT

En savoir plus

TRADING

Formation théorique et pratique réelle de trading en salle de marché

En savoir plus

ACADEMIQUE

Formation sanctionnée par un diplôme, tremplin pour une carrière de trader

En savoir plus

RECHERCHE

Innovation et recherche en finance, au service de la formation de trader du CIT

En savoir plus
Haut de page